2016-9 L’invitation au voyage

Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D’hyacinthe et d’or ;
Le monde s’endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Extrait de l’invitation au voyage de  Charles Baudelaireblog-bc-2016-8 - les soleils couchants

Publicités

Publié le 28 février 2016, dans Paysage, poésie. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur 2016-9 L’invitation au voyage.

Les commentaires sont fermés.