Yeux-jaunes

Je l’ai rencontré hier matin. Un choc sur la baie vitrée, il est resté un bon moment à reprendre ses esprits et heureusement, pas trop choqué il s’est envolé
vif et majestueux . Yeux jaunes, qui est-t-il ? Lorsque l’on a la chance de le voir, c’est habituellement un point assez haut dans le ciel, ou poursuivant un passereau dans le bocage, mais là ça va très vite.

L’épervier d’Europe !

En haut

C’était ce matin
En haut du sapin
Il est très petit
Mais fait du bruit
Oui de vous à moi
Sur il est le roi
Tu l’as déjà vu
Le reconnais-tu ?

Il mérite d’être vu de plus près

Trois secondes

Trois secondes après il s’envole et c’est flou, non pas tellement à cause de la vitesse (1/1000 s), mais l’autofocus n’a pas suivi, il est resté sur le pot de fleur, et moi aussi car bien trop rapide pour que je suive. Néanmoins intéressant car on voit bien la longueur des ailes de ce petit passereau vraiment grande en regard de sa taille. Vous aurez reconnu le rouge-gorge bien sur.

2015-27 Vol de Cigognes

14 Juillet dernier, alors que nous naviguons sur la Vilaine entre Guipry et Redon, nous observons un vol de Cigognes. Elles sont pas loin d’une vingtaine et cherchent, tout comme nous d’ailleurs, une halte pour la nuit.
Deux éclaireuses descendent en tournant pour repérer une prairie, l’une d’elle a déjà sorti le train d’atterrissage…
blog-bc-2015-27 Vol de cigognes
 

ma photo de la semaine 2014-16 nid de Grèbes hupés

Pour Pâques une parenthèse dans ma série sur Bruxelles. ça se passait il y a peu sur les étangs de Ville d’Avray et j’ai regretté de n’avoir pas transporté mon lourd réflex avec un zoom plus gros. Enfin le compact ne s’en est pas trop mal sorti. Les petits Grèbes disent bonjour à papa pendant que maman remet les œufs en place. En fait c’était l’heure du relais entre papa et maman pour couver le nid et impossible de dire qui était l’un où l’autre, mais j’arrête de peur d’être taxé de défendre la théorie du genre ou un pseudo truc de même…genre.

if

Ma photo de la semaine – 2013-6 vol en formation

Et bien, peu d’entre vous sont des ornithologues. Vous aviez dans l’ordre :
Un bécasseau, un tournepierre à collier et de drôles d’oiseaux à deux bras à qui certains ont attribué des…noms d’oiseaux (gentils), mais qui sont en réalité des « longe-côte » du nom du sport du même nom semble-t-il.
Bravo à Nicole et Jean-Marie. Je vais encore faire appel à votre science, et là, sans rire je n’ai pas la réponse… ils ont tout de même un bec bien particulier et c’était la première fois que je voyais un tel vol en formation.

Ma photo-Bernard-2013-6-blog

Il s’agissait d’un vol de Courlis Cendrés, l’identification est confirmée par l’écoute des cris et chuchotements fort jolis poussés par ces oiseaux lors de leur migration, on en a un aperçu en cliquant sur le lien ci-dessous

http://domenicus.malleotus.free.fr/a/sounds/courlis_cendre_001.wav